FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Crise au Togo : Des partisans de la coalition de l’opposition encore dans les rues de Lomé

mercredi 29 novembre 2017 à 23:31

Des militants et sympathisants de la coalition de l’opposition battaient encore le pavé mercredi en fin de matinée dans les rues de Lomé, a constaté l’Agence Savoir News.

Mêmes revendications : le retour à la Constitution originelle de 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger.

Les 14 partis politiques de la coalition réclament également la libération de toutes les personnes incarcérées dans le cadre des manifestations. Certains leaders de ce regroupement exigent aussi le départ du président Faure Gnassingbé.

Toujours trois points de rassemblement : Bè Gakpoto, Ets CCP et Atikoumé/Akossombo.

Les trois "cortèges" vont se croiser à Deckon, avant de se diriger au point de chute, devant l’hôtel Sancta Maria (en bordure de mer) pour un meeting.

"La mobilisation va se poursuivre, même si le dialogue a démarré. Nous ne baisserons pas les bras", a déclaré à l’Agence Savoir News Jean Pierre Fabre.

Se prononçant sur la sortie de Gilchrist Olympio, le chef de file de l’opposition a lancé : "Si ce que M.Olympio dit va dans le sens de la lutte que mène le peuple, on ne peut que s’en réjouir".

L’ex-opposant historique et président de l’Union des Forces du Changement (UFC) Gilchrist Olympio a annoncé ce mardi lors d’un point de presse à son domicile, sa retraite politique, invitant au passage le président Faure Gnassingbé à "ne pas se représenter à la présidentielle de 2020".

Précisons que d’intenses tractations sont menées ces derniers jours pour l’amorce d’un dialogue.

Pour l’instant, aucune date n’a encore été fixée pour la tenue des discussions. FIN

Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence