FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Conseil de l’Entente : Une bactérie de mesures approuvées par les ministres de la sécurité et des frontières pour lutter contre la cybercriminalité

samedi 25 novembre 2017 à 00:48

Les ministres de la sécurité et des frontières de l’espace entente réunis ce vendredi à Lomé ont approuvé les mesures proposées par les experts pour lutter efficacement contre la cybercriminalité dans l’espace entente, a constaté une journaliste de Savoir News.

Les ministres réunis à Lomé recommandent à l’issue de leurs travaux des mesures aussi bien sur le plan national, régional qu’international.

Sur le plan national, il est recommandé l’adoption dans chaque Etat, d’une stratégie nationale de cyber-sécurité ainsi que la centralisation de la lutte autour d’une seule structure qui se chargera du partage des informations aux autres unités d’investigations nationales.

Les assises de Lomé proposent la création d’un laboratoire d’expertise en cybercriminalité au niveau régional qui se chargera de diffuser, de traiter, de partager les différentes données.

Au niveau international, le conseil recommande que les chefs d’Etat prennent contact avec les grandes structures spécialisées en informatique comme Microsoft pour que ces structures ne constituent pas des blocages en matière d’investigations.

"Aucun pays n’est à l’abri de la cybercriminalité. Aujourd’hui, les transformations et les inventions que les gens véhiculent à travers les réseaux sociaux, coûtent beaucoup à la sécurité et à la paix civile. Nous devons venir à bout de la cybercriminalité qui malheureusement prend de l’ampleur dans le monde entier et seul notre solidarité, notre concertation, la mutualisation de nos moyens nous permettrons de venir à bout de cette situation d’insécurité", a souligné le Colonel Yark Damehame (ministre de la sécurité).


"La solidarité est devenue un impératif, une obligation entre les services de sécurité et de renseignements, et la coopération doit être de mise pour qu’il n’y ait plus de place pour les criminels dans notre espace entente", a-t-il précisé.

En ce qui concerne les frontières, les ministres recommandent entre autres, l’élaboration de la politique nationale de gestion des frontières par les Etats qui n’en disposent pas ainsi que la création de structures autonomes de gestion des frontières dans les Etats membres de l’espace qui n’en ont pas.

Il est aussi demandé aux Etats d’accompagner le développement des espaces frontaliers et d’aider le Togo et le Bénin dans le processus de délimitation de leurs frontières maritimes et l’expansion de leur plateau continental.

Précisons que ces recommandations seront soumises à validation lors du prochain sommet des chefs d’Etats du Conseil de l’entente. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence