FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Code électoral et CENI technique : L’ANC dénonce de "nouveaux coups de force en préparation"

vendredi 7 juillet 2017 à 00:20

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC, principal parti de l’opposition) a alerté ce jeudi à Lomé lors d’une conférence de presse l’opinion nationale sur "les nouveaux coups de force en préparation par le gouvernement pour imposer à la classe politique et aux populations togolaises, un code électoral et une prétendue CENI technique taillés sur mesure".

Pour l’ANC, la relecture du code électoral ainsi que la recomposition de la CENI constituent les réformes électorales prévues dans le cadre de l’Accord politique global (APG), au même titre que les réformes politiques constitutionnelles et institutionnelles.

"Il y a lieu de surseoir à la démarche en cours au niveau du ministre en violation de l’APG, et d’ouvrir entre les partis politiques parlementaires, une discussion sérieuse et structurée devant permettre d’engager les réformes électorales sur des bases saines et consensuelles", a souligné M. Edem Patrick Atantsa (secrétaire général aux affaires politiques de l’ANC).

Le 29 juin dernier, le ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales a convié les responsables de cette formation politique une "réunion d’information" à son cabinet.

Principal sujet abordé : les préparatifs en vue de la relecture du code électoral dans le cadre de la préparation des prochaines élections dans notre pays.

"De cette réunion, il ressort que le gouvernement s’inscrit délibérément dans la logique des coups de force en tentant une nouvelle fois d’imposer à la classe politique et aux populations togolaises, un code électoral et une prétendue +CENI technique+ taillés sur mesure", souligne l’ANC dans une lettre adressée au ministre de l’administration territoriale.

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC, principal parti de l’opposition) a appelé hier le parti au pouvoir à une discussion "structurée et ouverte", suite au projet de relecture du code électoral en vue des prochaines élections.

Précisons que les élections législatives sont prévues pour 2018. Théoriquement, les locales seront organisées la même année.

Rappelons que les dernières élections locales remontent à 1987.

Les Mairies sont dirigées par des présidents de délégations spéciales. Une loi portant création des communes a été adoptée le 23 juin par le Parlement, texte boudé par les députés de l’opposition. FIN

Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence