FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Célébration de la 30ème journée mondiale de la population : L’UNFPA s’engage aux côtés du gouvernement à faire de la planification familiale, un facteur de développement

mardi 11 juillet 2017 à 17:54

La journée mondiale de la population a été célébrée dans toute sa splendeur ce mardi au centre aéré de la BCEAO en présence du ministre de la planification du développement M. Kossi Assimaidou, a constaté une journaliste de Savoir News.

La célébration a vu également la participation de M. Saturnin Epie (représentant résident du Fonds des Nations Unies pour la Population/UNFPA) et de Mme Victorine Womitso (directrice des études de la population). Des autorités traditionnelles et administratives ainsi que plusieurs groupes folkloriques étaient aussi présents.

La célébration de la journée mondiale de la population est une opportunité annuelle offerte aux décideurs, bailleurs de fonds ainsi que les partenaires techniques et financiers d’accentuer la sensibilisation sur les questions liées à la population.

Placée sous le thème : "Planification familiale : autonomisation des populations et développement des nations", la célébration de cette année a pour objectif de renforcer de la sensibilisation à la Planification Familiale (PF) pour le plein épanouissement des familles.

Selon le représentant résident de l’UNFPA, la célébration de cette journée vise à attirer de nouveau de notre attention sur l’impérieuse nécessité de rendre les services de la PF disponibles et accessibles partout et à tous, sur une base volontaire.

"Dans le monde aujourd’hui, environ 225 millions de femmes n’ont pas accès à des services de planification familiale modernes et 14,5 millions d’adolescentes deviennent mères chaque année, principalement dans les pays en voie de développement.

Les méfaits des grossesses précoces sur les adolescentes, les familles, les communautés et les Etats sont décriés ici et là.

L’UNFPA lance donc un appel à davantage d’investissements dans la PF. Ces investissements peuvent générer un dividende démographique pour les pays, en ce sens qu’ils permettent aux jeunes - en particulier aux adolescents - de jouir de leurs droits humains et de réaliser leur potentiel.

"La PF est un élément essentiel des ODD et est au cœur même du développement économique et social", a souligné M. Epié.


Pour sa part le ministre de la planification du développement a rassuré que le Togo ne ménagera aucun effort pour la mise à disposition des méthodes modernes de PF.

"Conscient de la contribution positive et capitale de la planification familiale au développement économique et social des communautés à travers l’autonomisation des femmes, le gouvernement togolais s’emploie à la rendre accessible à tous les niveaux et les multiples actions courageusement engagées nous ont permis de d’avoir aujourd’hui une prévalence contraceptive de 17% et un indice de fécondité de 4,8 enfants par femme", a affirmé M. Assimaidou.

"Ces résultats méritent d’être encouragés et le gouvernement poursuivra ses efforts à travers la mise en œuvre des ODD et les politiques et stratégies appropriées, afin d’amener toutes les femmes et jeunes femmes togolaises, tous les couples à jouir pleinement de la planification familiale et ses avantages", a-t-il ajouté.

Selon de récentes estimations, la population mondiale qui s’élève actuellement à 7,6 milliards et devrait atteindre 8,6 milliards en 2030 année charnière pour l’atteinte des ODD.

Le Togo de son côté, s’est donné pour ambition de faire passer la prévalence contraceptive moderne nationale de 17 à 35,5% d’ici 2022. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence