FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Campus de Lomé : Les étudiants remis en liberté, mais sous "contrôle judiciaire"

jeudi 8 février 2018 à 20:50

Les dix étudiants dont Foly Satchivi, président de la Ligue togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) interpellés mardi dernier et gardés à la Direction de la police judiciaire (DPJ) ont été libérés jeudi, mais placés sous "contrôle judiciaire", a appris l’Agence Savoir News de source officielle.

Ces étudiants ont été interpellés, alors qu’ils se rendaient sur le campus de l’Université de Lomé pour une Assemblée générale.

"Les étudiants ont été libérés, mais ils sont placés sous contrôle judiciaire", a déclaré à l’Agence Savoir News Prof. Dodzi Komla Kokoroko (président de l’université de Lomé), avant d’ajouter : "l’ordre et la liberté sont au cœur de l’université de Lomé. Les étudiants doivent se soumettre aux règles en vigueur".

Pour Prof. Kokoroko interrogé mardi dernier par l’Agence Savoir News, "ces étudiants se préparaient à s’en prendre à la police universitaire avec des frondes, des lance-pierres et des bidons d’acide et semer l’anarchie".

"C’est du pur mensonge", ont rétorqué les responsables de la LTDE : "Ils ont été arrêtés dans une maison à Adéwui, ils n’avaient rien sur eux. Ils se concertaient, avant d’aller à l’Assemblée générale".

Précisons que Foly Satchivi avait été déjà arrêté en juin 2017 et condamné à 12 mois de prison avec sursis par le tribunal de Lomé, au lendemain des manifestations sur le campus de l’université de Lomé.

La tension est montée d’un cran ces dernières semaines sur le Campus de l’Université de Lomé avec des manifestations répétées, parfois suivies d’affrontements entre étudiants et forces de l’ordre.

Plusieurs étudiants interrogés par l’Agence Savoir News, reconnaissent les efforts fournis ces dernières années par les autorités universitaires, mais estiment que "beaucoup de choses restent encore à faire".

Outre l’insuffisance des amphis, le manque de laboratoires dans certaines facultés… les étudiants exigent surtout une augmentation des secours (12.000 à 25.000 F.CFA) par mois et des bourses (17.000 à 45.000 F.CFA) par mois.

Rappelons que l’Université de Lomé compte 52.800 étudiants inscrits. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence