FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Bénin : Sébastien Ajavon à nouveau dans le collimateur de la justice béninoise

lundi 23 octobre 2017 à 22:22

Sébastien Ajavon, richissime homme d’affaires béninois et candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, est à nouveau dans le viseur de la justice du Bénin, et le directeur de la radio dont il est le propriétaire assure que la "chaîne est prise d’assaut par un émetteur inconnu".

L’homme d’affaires est inculpé de "faux en écriture publique, complicité de faux en écriture publique, usage de faux et escroquerie" à la suite d’une plainte déposée par la direction des impôts en 2009, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Il s’agit, selon cette source, d’un "nouveau feuilleton judiciaire en perspective". Il risque la prison ferme.

Vendredi, le magnat de la volaille était au tribunal pour répondre aux faits reprochés : avoir violé un mémorandum d’entente signé entre les gouvernements béninois et nigérian qui interdit l’entrée sur le territoire nigérian de certains produits provenant du Bénin, notamment l’huile végétale et les poulets congelés.

A l’époque de la présidence de Boni Yayi, il aurait ainsi bénéficié d’aménagements douaniers et fiscaux pour la réexportation de certains produits, via sa société Comon SA (Comptoir mondial de négoce SA).

Deux autres personnes doivent répondre des mêmes chefs d’accusation, dont l’ancien ambassadeur du Bénin au Nigeria, Oyédekpo Mouftaou Lalèyè, et un ancien directeur général de la douane, Hyppolite Djegou.

Dans l’entourage de Sébastien Ajavon, "on préfère ne pas répondre à un procès qui se déroule dans les médias" et de s’en remettre à la justice.

La presse béninoise, qui donne un large écho ces informations lundi, parle d’une affaire portant sur 13 milliards de francs CFA (près de 20 millions d’euros) au titre du remboursement de TVA.

En parallèle, le directeur de la radio Soleil FM, propriété de ce magnat des affaires, a déclaré avoir remarqué des problèmes "d’interférences" sur les ondes "depuis deux semaines".

"Dès qu’on s’apprête à démarrer l’émission, la musique commence et s’arrête dès que l’émission finit et cela s’est répété plusieurs fois", a déclaré le directeur, Donklam Abalo, à l’AFP, ajoutant qu’il l’avait signalé à la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), mais que ses plaintes sont restées sans réponse. "Nous pensons que c’est l’œuvre de personnes professionnelles qui ont des moyens techniques et qui veulent nous nuire".

La station avait été fermée par la HAAC en novembre 2016 avant d’être autorisée à émettre en janvier 2017.

En octobre 2016, M. Ajavon qui a fait fortune dans l’agro-alimentaire, avait été arrêté après la découverte d’environ 18 kg de cocaïne pure d’une valeur estimée à 9 milliards de francs CFA (14 millions d’euros) dans un conteneur destiné à l’une de ses sociétés, avant d’être relaxé quelques mois plus tard.

En août dernier, il a également fait l’objet d’un redressement fiscal de 167 milliards de francs CFA (254 millions d’euros) portant sur une évasion fiscale de plusieurs de ses sociétés pour les années 2014, 2015 et 2016.

M. Ajavon s’était présenté à la présidentielle de mars 2016, où il était arrivé en 3e position, derrière Lionel Zinsou et Patrice Talon.

Il s’était toutefois rangé derrière M. Talon, riche homme politique également dans les affaires, lui assurant la victoire au second tour.

SOURCE : AFP

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence