FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Augustin Dokla : Un grand activiste pour la vie (PORTRAIT)

lundi 8 février 2016 à 17:46

Haut de ses 44 ans, regard profond avec un physique d’athlète, Augustin Dokla est un homme très courtois, sociable et doté d’un sens très élevé de l’humour.

A première vue, beaucoup hésiteront à accepter qu’il puisse être un séropositif car, Augustin est en forme ! Tant son physique d’athlète témoigne de sa bonne santé, tant son sourire et son humour informent sur son état d’âme. Et pourtant, Tino (comme l’appellent ses amis) vit avec le VIH depuis plus de 15 ans !

L’homme passe la majeure partie de son temps à aider les Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) et à les sensibiliser contre ce "foutu virus".

Taille moyenne, teint bronzé, ce jeune togolais est absolument décidé à faire tomber le tabou autour de cette maladie. Aussi a-t-il coutume de répéter à tous ceux qui veulent l’entendre : "Je ne mourrai pas de cette infection, mais je mourrai avec !".

Augustin a connu son statut sérologique en 1999, après un test de dépistage suite à une pneumonie qui l’a cloué au lit : "chaque fois que je tombais malade, j’allais à l’hôpital, mais aucun médecin n’osait m’informer. Car à l’époque, le sida était synonyme de la mort, les médicaments étant rares et très chers ! C’est après trois mois d’hospitalisation due à une pneumonie que j’ai décidé de faire le test".

Tino n’avait que 28 ans : "Ça n’a pas été du tout été facile ! Je ne sais pas comment j’ai pu attraper ce virus, mais ce que je sais, c’est que je ne mourrai pas de ce virus, je mourrai avec !" Entre fouiller dans son passé ou se culpabiliser, M. Dokla a opté pour l’optimisme, un état d’âme qui sans doute constitue l’élan qui lui permet de dépasser et de tout transcender : "Je reste optimiste sans ébranler mon moral".

"Tino", un activiste pour la vie !

Coordonnateur de la ligne verte spéciale info santé, le plus célèbre séropositif du pays est en permanence à l’écoute des autres. Aidé par son équipe, il accueille, renseigne et oriente des appelants sur des thèmes liés aux infestions sexuellement transmissibles, le VIH/SIDA, les violences basées sur le genre, (...), tout en garantissant leur anonymat.

Loin de se cacher, il multiplie les interventions en public : séminaires, conférences, interviews, campagnes de sensibilisation, etc…

"J’ai parcouru une trentaine de pays : les Etats-Unis, la France, le Mexique, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, Afrique, … et toutes les préfectures de mon Togo natal", dévoile-t-il.

Augustin Dokla dirige aujourd’hui le Réseau des personnes vivant avec le VIH/sida dénommé RAS+. Il œuvre également au sein de l’ONG Espoir-Vie, la plus grande association de personnes vivant avec le VIH/SIDA au Togo.

"Je ne bénéficie pas d’un traitement particulier. J’ai juste refusé de mourir, pour m’engager dans une lutte contre ce +foutu virus+. Ainsi, de plusieurs comprimés par jour, j’en suis arrivé à un seul comprimé par jour. Aujourd’hui, je suis en forme et je me bats ", affirme-t-il d’un air rassurant.

"Aider les autres à ne pas contracter le virus du sida, c’est le seul combat qui me reste. Je sensibilise, j’informe, j’éduque, je conseille, …bref je suis un activiste pour la vie ! Et je donne un sens à ma vie chaque fois que je témoigne à visage découvert et que je sensibilise des jeunes. D’autres n’ont pas un tel courage, parce que les comportements stigmatisant existent toujours", déplore M. Dokla, vêtu d’un tee-shirt sur lequel on pouvait lire : "Zéro discrimination".

"Tino est une bénédiction pour nous. Connaissant bien notre situation, il nous conseille, nous oriente et nous donne vraiment de l’espoir. Il sait prendre la vie du bon côté malgré tout ! C’est grâce à lui que j’ai pu accepter mon état et j’apprends à vivre avec", confie Akoss, PVVIH depuis 3 ans. FIN

Ambroisine MEMEDE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence