Savoir News - La première agence de presse privée au Togo
FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

Amélioration du climat des affaires au Togo : Un conclave pour valider un plan d’action, ouvert par le Premier Ministre

mardi 30 janvier 2018 à 19:06

Des représentants de la société civile, du secteur privé, de l’administration publique se sont réunis ce mardi à Lomé en vue de la validation du plan d’action pour l’amélioration du climat des affaires au Togo, rencontre ouverte par le premier ministre Komi Sélom Klassou, a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

Étaient également, plusieurs membres du gouvernement ainsi que des partenaires au Développement.

La coordonnatrice de la Cellule Climat des Affaires (CCA) Mme Sandra Johnson et ses collaborateurs étaient aussi présents à ce conclave qui vise d’une part à présenter les différentes réformes déjà mises en œuvre pour améliorer le climat des affaires au Togo et d’autre part à l’évaluation des différentes actions pouvant booster l’ensemble du monde des affaires.

Les efforts déjà faits ont permis, entre autres au Togo d’être classés parmi les dix premiers pays réformateurs de la gouvernance en Afrique sur les 10 dernières années selon l’indice Mo Ibrahim.

Selon le rapport sur la liberté économique de l’institution américaine Heritage Foundation, le Togo a gagné plus de 12 points entre 2012 et 2016 et le Millenium Challenge Corporation a mis en exergue les mêmes évolutions substantielles.

Le rapport 2016 de la banque mondiale sur l’indice de performance logistique a révélé que le Togo occupe la 92ème place sur 160 pays et deuxième dans la zone UEMOA. Les délais de transmission des expéditions aux transitaires ou du délai attendu de livraison des marchandises au Port ont valu au pays, le 76ème rang contre 140ème dans la passé.

Ce conclave permettra de poursuivre ces réformes notamment en matière de création d’entreprises, de transfert de propriété, dans l’établissement du permis de construire, de l’exécution des contrats, du raccordement à l’électricité, du transfert de propriété et du traitement des demandes de remboursement de crédit TVA.

Les réformes ont été déjà amorcées dans ces secteurs et le nouveau plan d’action permettra de poursuivre dans la même dynamique.

Par exemple en matière de création d’entreprises, le processus a été simplifié avec la réduction du délai et du coût qui est passé de 252.600 FCFA à 29.250FCFA au Centre de Formalité des Entreprises (CFE).

En poursuivant les réformes dans ce secteur, la loi de finances 2018 a introduit de nouvelles actions telles que la suppression des droits d’enregistrements et droits de timbres, la libéralisation du capital social, l’exonération de la taxe professionnelle unique, la réduction des frais de publication, la suppression de la procédure relative au paiement au guichet de la BTCI.

"Le présent atelier s’inscrit dans la droite ligne des actions du gouvernement tendant à donner des signaux clairs d’une amélioration continue du climat des affaires au Togo. C’est dire qu’au-delà de la validation du plan d’action de la cellule, cet atelier a aussi pour rôle de donner une plus grande visibilité et lisibilité à toutes les initiatives déjà déployées et à celles envisagées par le gouvernement aux fins d’améliorer le climat d’affaires et donc de renforcer l’attractivité et la compétitivité du pays", a précisé le Premier ministre.


"Il a pour objectif de consolider les acquis et de permettre de relever les autres défis dans une approche d’action et de suivi-évaluation de toutes les stratégies susceptibles d’améliorer significativement le climat d’affaires au Togo. Il est évident que la croissance forte et durable reste l’outil le plus efficace pour lutter contre la pauvreté dans ses dimensions économiques et sociales. Aussi, les réformes engagées et qui se déclinent bien dans le plan de travail de la cellule doivent-elles participer à l’amélioration qualitative et quantitative de la croissance qui accentue une prise en charge adéquate de la demande sociale (…). Nous devons finir avec la mauvaise pratique celle des réussites silencieuses voire sciemment esquivées pour privilégier dorénavant la communication active et en toute transparence autour des performances réalisées par notre pays", a souligné M. Klassou.

"Tous les secteurs concernés, sont présents à cet atelier pour discuter du projet de plan d’action qui permettra non seulement d’orienter le plan d’action des institutions mais aussi de répondre aux attentes des opérateurs économiques. Le climat des affaires s’améliore de jours en jours, mais les défis demeurent. Raison pour laquelle, nous voulons lancer les bases nécessaires pour faire du Togo un pays d’accueil des investisseurs", a indiqué pour sa part Mme Johnson.

Pour les différents acteurs présents à ce rendez-vous, nul doute que le climat des affaires au Togo est en bonne voie.

"Nous avons fait un grand pas en ce qui concerne le notariat au Togo. Le regard du notariat togolais est très satisfaisant par rapport aux réformes qui ont été opérées. Aujourd’hui, en moins de 48h, on peut créer une entreprise et tout le monde y gagne", a confié Daniel Dosseh (président de la chambre des notaires du Togo).

Créé par décret présidentiel nº2017-111 du 29 septembre 2017, le CCA assure une meilleure coordination des actions en faveur de l’amélioration du climat des affaires au Togo dans la dynamique du développement économique et de la lutte contre la pauvreté. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence