FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Affaire Kpatcha : Deux autres libérations, l’ASVITTO salue cette décision et invite le PR à aller jusqu’au "bout du processus d’apaisement"

mardi 9 janvier 2018 à 13:02

Sassouvi Sassou et Gnassingbé Essozimna dit "Esso" arrêtés et détenus dans l’affaire d’atteinte contre la sûreté de l’Etat d’avril 2009, ont été remis en liberté lundi, a annoncé l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO).

MM. Sassouvi et Gnassingbé ont été libérés respectivement des prisons civiles de Sokodé et Tsévié, souligne cette Association dans un communiqué rendu public.

Elle "salue" le gouvernement pour cette libération et "encourage particulièrement le Chef de l’Etat à aller jusqu’au bout du processus d’apaisement pour l’aboutissement de la réconciliation nationale indispensable pour le Togo".

"Il convient de rappeler que conformément aux décisions de la Cour de justice de CEDEAO et du Groupe de travail des Nations Unies sur les détentions arbitraires rendues respectivement en juillet 2013 et en novembre 2014 invitant l’Etat Togolais à corriger la violation du droit à un procès équitable et la libération de toutes les victimes, trois personnes continuent d’être arbitrairement détenues dans les prisons civiles de Lomé, d’Atakpamé et de Sokodé au jour d’aujourd’hui", souligne l’ASVITTO.

"La libération des autres dont Kpatcha Gnassingbé, les personnes détenues dans le cadre des incendies des grands marchés du pays et les personnes détenues dans le cadre des manifestations politiques est impatiemment attendue par toute l’opinion pour juger de la bonne foi des discours des dirigeants (…)", ajoute le communiqué.

Précisons que les avocats de Kpatcha Gnassingbé ont demandé à plusieurs reprises, la libération de ce dernier et ses co-détenus.

Rappelons que douze inculpés avaient écopé en septembre 2011, des peines allant de 5 à 20 ans.

Kpatcha Gnassingbé et trois autres accusés ont été condamnés à 20 ans de prison. Parmi le groupe, un avait été condamné par contumace. FIN

Edem Etonam EKUE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24/24H

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence