FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

Abobo désormais électrifié, grande liesse dans le canton (REPORTAGE)

samedi 24 décembre 2016 à 23:12

L’ambiance était folle ce jeudi à Abobo (localité située à environ 35 km au nord de Lomé/Préfecture de Zio) où les populations étaient en liesse, leur canton étant désormais électrifié. La cérémonie officielle de réception des ouvrages a été présidée par le ministre des mines et de l’énergie Marc Ably-Bidamon.

Ce dernier avait à ses côtés, son collègue de la Planification du développement Kossi Assimaïdo. Ont également assisté à la cérémonie, les autorités administratives et religieuses de la localité. Les travaux entièrement financés par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé, ont coûté plus de 120 millions de F.CFA.

Au total 4,2 km de réseau (basse tension), 5 km (moyenne tension) ont été construits et 30 lampadaires, installés. Plus de 150 ménages seront ainsi connectés à ce nouveau réseau dans les jours à venir.

"C’est un sentiment et de satisfaction pour les populations du canton d’Abobo. Par cet acte, Abobo peut désormais s’épanouir", s’est réjouit Togbui Roger Toffa VIII, chef canton d’Abobo.

"Aujourd’hui, c’est Abobo. Demain, ce sera un autre village de notre canton. Aujourd’hui, c’est l’électricité, demain ce sera l’aménagement de la piste Avéta-Lébé-Abobo-Dékpo-Kpomé. Ce sera aussi la construction du pont sur le fleuve Zio entre Lébé et Dévégo dans le golfe ou entre Ziogba et Abobo et Agbata dans les Lacs", a renchéri, le porte-parole des populations.

Des groupes folkloriques de la localité étaient également de la +fête+, avec des rythmes et pas de danses variés.

"Nous remercions le Président Faure Gnassingbé pour avoir pensé à nous. C’est fini l’obscurité dans notre canton", a lancé Kodjo Ahébla, maître maçon.

Plus de 21.000 habitants vivent à Abobo, canton des 16 villages en plus du chef-lieu de canton. Leurs ancêtres, majoritairement venus de Bè, se sont installés dans cette zone où abondaient des escargots, d’où le nom +Abobo+.

Dans son discours, le ministre des Mines et de l’Energie Marc Ably-Bidamon, a exprimé, au nom des populations, sa gratitude au chef de l’Etat pour ce "cadeau de fin d’année" au canton Abobo et ses environs.

Il a mis l’accent sur les efforts fournis ces dernières années par le gouvernement, le taux d’électrification étant passé de 18% en 2005 à 33% en 2015 sur le plan national et de 2 à 6% en milieu rural.

"Depuis 2009, le réseau d’éclairage public a été renforcé sur l’ensemble du territoire national. En plus des lampadaires classiques, 13.000 lampadaires solaires ont été installés ces derniers mois. Ce qui a permis de garantir la sécurité dans ces localités, de réduire les accidents de circulation, de faire émerger des activités génératrices de revenus le long des artères éclairées pour les populations et enfin de contribuer à améliorer les résultats scolaires", a-t-il souligné.

Bien vrai, a reconnu le ministre, beaucoup reste encore à faire vu le chemin à parcourir pour atteindre l’objectif N°7 des ODD qui vise l’accès de tous, à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable.

"Mais les efforts déployés ces dernières années par le gouvernement rassurent et les projections faites permettront d’atteindre au plan national, un taux d’électrification de plus de 50% à l’horizon 2020 et plus de 90% en 2030", a indiqué M. Ably-Bidamon.

Le ministre a surtout rassuré les populations d’Abobo, de la détermination du gouvernement, à faire en sorte que les populations sortent de la pauvreté.

"Pour notre part, nous entendons, mes collaborateurs et moi-même, jouer notre partition pour l’heureux aboutissement de toutes les initiatives visant l’atteinte des engagements du Gouvernement et du Président de la République. Toutes vos doléances sont étudiées en vue de la recherche des solutions adéquates. Et les travaux que nous réceptionnons ce jour constituent un début de solution à vos doléances", a précisé le ministre, ajoutant que des "réflexions sont déjà en cours pour voir dans quelle mesure étendre le réseau électrique aux villages environnants d’Abobo".

Pour ce faire, a poursuivi le ministre, "chacun de nous devra jouer sa partition avec dynamisme, pragmatisme et sans arrière-pensée".

Rappelons que la vision de la politique nationale de l’énergie est d’assurer, à l’horizon 2030, à toute la population l’accès à une énergie propre de qualité, compétitive qui préserve l’environnement en mettant tout en œuvre pour développer un système performant et durable d’approvisionnement en énergie, basé sur des initiatives publiques et privés, individuelles et collectives capables de promouvoir le développement économique et social du Togo. FIN

De Retour à Lomé, Emmauel ATCHA

www.Savoir News, la maison de l’info

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence