FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

AGOA : Un forum secteur privé/société civile pour "lever les goulots d’étranglements" dans la mise en œuvre de l’accord

mardi 8 août 2017 à 21:01

La rencontre ouverte ce mardi à Lomé rassemblant des acteurs des secteurs privé et de la société civile, constitue un cadre de "discussions par excellence pour lever les goulots d’étranglements observés dans la mise en œuvre de cet accord de partenariat entre les Etats-Unis d’Amérique et les pays éligibles de l’Afrique subsaharienne", a indiqué le Premier ministre togolais Selom Komi Klassou.

Plusieurs officiels parmi lesquels MM. Peter Barlerin (Responsable du Bureau Afrique au Département d’Etat) et Fred Oladeinde (Président Fondateur pour la démocratie en Afrique) étaient présents. Plusieurs ministres ont également assisté à cette cérémonie d’ouverture.

Cette rencontre secteurs privé et de la société civile se tient dans le cadre du 16è forum de l’AGOA (Loi sur la croissance et les possibilités économiques en Afrique).

C’est d’ailleurs est l’une des particularités du forum de Lomé, car les autres forums AGOA n’ont jamais abrité une rencontre directe entre le secteur privé et la société civile.

Cette rencontre d’une journée permettra aux différents acteurs des deux secteurs de chercher les voies et moyens, afin d’inciter les investisseurs américains.

"Le rôle des acteurs du secteur privé et de la société civile dans l’accroissement des exportations des pays de l’Afrique subsaharienne vers les Etats-Unis d’Amérique est primordial", a souligné M.Klassou.

"L’enjeu est de taille pour notre continent. La société civile et le secteur privé ont le devoir de proposer les meilleures solutions et les stratégies les plus appropriées pour booster les exportations du continent vers les Etats-Unis d’Amérique", a-t-il martelé.

Selon le chef du gouvernement togolais, les assises de Lomé doivent servir de "catalyseurs pour réaliser nos rêves communs et de faire effectivement du commerce, un levier incontournable pour accroître sensiblement les richesses de nos nations et améliorer les conditions de vie de nos peuples".


Alors, a-t-il poursuivi, le 16ème forum AGOA "est donc une opportunité pour l’Afrique subsaharienne de passer en revue les difficultés et relever les défis d’une croissance accélérée, durable et inclusive".

"Nous devons tous ensemble et de façon courageuse et résolue prendre les mesures diligentes qui s’imposent", a lancé le Premier ministre togolais. Les plénières ministérielles démarreront mercredi, après une cérémonie officielle. Elles prendront fin jeudi.

Placé sous le thème : "Les Etats-Unis et l’Afrique : Partenariat pour la Prospérité à travers le Commerce", ce forum réunira de hauts fonctionnaires des États-Unis et de 38 pays d’Afrique subsaharienne pour discuter des moyens de renforcer la coopération économique et le commerce entre les États-Unis et l’Afrique.

En 2015, les importations américaines en provenance de l’Afrique subsaharienne ont totalisé 18,7 milliards de dollars, soit une baisse de 30,1% par rapport à 26,8 milliards de dollars enregistrés en 2014 et qui représentaient 0,8% des importations totales des Etats-Unis en provenance du monde.

La tenue de ce forum à Lomé, est une "grande opportunité" pour le Togo, même si les exportations du pays vers les Etats-Unis sont très faibles, a affirmé devant les micros de l’Agence Savoir News, Brian Neubert (Porte-parole du département d’Etat des USA/ Langue française).

"Plusieurs investisseurs américains et d’autres pays sont actuellement à Lomé. Ils vont explorer les opportunités dans plusieurs secteurs. En plus, des chefs d’entreprises togolais auront l’opportunités de discuter avec ces investisseurs étrangers", a-t-il expliqué, avant d’ajouter : "ce forum est véritable atout pour le Togo". FIN

Junior AUREL/ Abbée DJAGLO

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence