FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

16è Forum/ AGOA : "Superbe organisation" des assises de Lomé (Neubert Brian)

vendredi 11 août 2017 à 01:11

Neubert Brian, porte-parole (langue française) du département d’Etat des USA, a salué ce jeudi, la "bonne organisation" du 16è forum AGOA, qui s’est achevé dans la capitale togolaise Lomé, après trois jours d’intenses travaux.

"Le Togo a superbement organisé ce 16è forum de Lomé », a déclaré à l’Agence Savoir News Neubert Brian, affirmant que le fait d’abriter cette rencontre, est une "grande chance" pour le pays.

"Beaucoup de grands investisseurs ont fait le déplacement de Lomé, afin de chercher des opportunités d’affaires. Certains investisseurs qui ne connaissaient pas le Togo, étaient là. Et des chefs d’entreprises togolais, ont eu la chance de les aborder", a-t-il souligné.

Les délégués venus des pays éligibles et des Etats-Unis ont pris part à ce forum axé sur le thème : "les Etats-Unis et l’Afrique : Partenariat pour la Prospérité à travers le Commerce".

Au total 38 pays de l’Afrique subsaharienne, sont éligible à l’AGOA, Loi sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique, votée et promulguée en mai 2000 par le Congrès américain, sous l’égide du Président Bill Clinton. Elle permet aux pays de l’Afrique Subsaharienne d’exporter sur le marché américain sans droit de douanes. La loi devrait expirer en septembre 2015 mais elle a été prolongée en juin 2015 jusqu’au 30 septembre 2025.

Mais les statistiques ont montré que la plupart des pays éligibles, ne bénéficient pas des avantages de cette loi.

En plus, les chiffres enregistrés par les bénéficiaires ces dernières années, sont en chute libre. Et ce sont là, les deux grandes préoccupations qui ont largement dominé les débats de Lomé.

Selon les estimations, les importations américaines en provenance des pays bénéficiaires de l’AGOA ont chuté à 18,7 milliards de dollars en 2015 contre 26,8 milliards de dollars en 2014, alors qu’elles ont connu de grand succès entre 2002 et 2008 pour atteindre 82 milliards de dollars en 2008.

"La porte du marché américain est ouverte aux pays éligibles. Il revient maintenant à chaque d’accompagner les entrepreneurs qui veulent exporter leurs produits vers les Etats-Unis. Il faut beaucoup travailler avec ces entrepreneurs à la base et surtout renforcer leurs capacités, en vulgarisant l’information", a martelé Neubert Brian.

Dans son message aux participants (lu par le Premier ministre hier à l’ouverture de la session ministérielle), le président Faure Gnassingbé a invité les pays éligibles à l’Agoa à mener des "réflexions approfondies", en vue d’augmenter le volume de ces exportations africaines, en baisse vertigineuse.

"Notre volonté politique doit s’accompagner d’investissements stratégiques et d’un solide partenariat public-privé pour permettre à AGOA de produire pleinement les effets attendus sur les flux commerciaux, sur la croissance économique de nos Etats et surtout sur le vécu de nos populations", a-t-il souligné. FIN

Junior AUREL

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence