FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

12ème réunion ordinaire du comité des experts du Conseil de l’Entente : Les travaux bouclés ce mercredi, après 72 heures de débats

jeudi 13 juillet 2017 à 01:29

Le comité des experts du Conseil de l’Entente (CE) a clôturé ce mercredi à Lomé, trois jours de travaux inscrits au programme de la 12ème réunion ordinaires de ces experts, a constaté une journaliste de Savoir News.

Les travaux ont été présidés par Mme Afetse Abra Tay (présidente du comité des experts) en présence de MM. Ibrahim Sani Abani (président du comité des experts de 2012 à 2016) et Patrice Kouamé (secrétaire exécutif du Conseil de l’Entente).

Les experts venus des cinq pays du Conseil de l’Entente (Niger, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Bénin et Togo) ont formulés des recommandations qui seront validées et adoptées vendredi prochain par le conseil des ministres des affaires étrangères.

Ces recommandations sont pour la plupart relatives aux différents projets de développement des communautés rurales ainsi que les différentes perspectives de développement sociopolitique et économique des Etats.

"A l’issue des trois jours de travaux du comité des experts, notre comité dans son rôle d’émetteur d’avis et d’éclaireur des décisions du conseil des ministres, a examiné les comptes au titre de l’exercice 2016 et passé en revue la question de la gouvernance politique et sécuritaire dans la région ainsi que les accords de partenariats liés avec certaines organisations comme le groupe des ACP, la CEDEAO, l’OIF pour nous permettre en tant qu’organisation régionale de réaliser certaines activités que les chefs d’états ont confiées au secrétariat exécutif", a précisé M. Kouamé Yao (membre du comité des experts).

"Il faut retenir que l’espace Entente s’améliore en se qui concerne le processus démocratique. Le comité recommande par ailleurs que les processus électoraux se dynamisent et se bonifient en ce qui concerne le financement des élections", a-t-il ajouté.

Les travaux ont aussi permis de peaufiner les différents aspects relatifs aux reformes du Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier (CERFER), seule institution spécialisée du Conseil de l’Entente et la construction d’une tour qui abritera le siège du Conseil de l’Entente.

"Le processus de construction d’une tour qui abritera le siège du Conseil de l’Entente est en bonne voie et on pense pouvoir d’ici la fin de cette année, poser la première pierre pour la construction de cette tour", a précisé M. Abdoulaye Mohamadou (secrétaire exécutif adjoint du Conseil de l’Entente).

En bouclant les travaux, la présidente du comité a exhorté les experts à poursuivre leurs activités d’éclaireurs en faisant le suivi des différentes recommandations qui seront adoptées au conseil des ministres.

"La tâche du comité des experts n’est pas terminée, parce que nous avons pour obligation de rappeler à chaque fois qu’il est nécessaire à nos ministres qu’il ne suffit pas d’adopter les recommandations, mais qu’il faut les mettre effectivement en application et en exécution pour le bonheur des populations", a déclaré Mme Tay.

Précisons que le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé a pris la tête du Conseil de l’Entente pour un mandat de 2 ans, à l’issue de sa session ordinaire tenue en juillet 2016 à Niamey (Niger).

Le président togolais succède à son homologue nigérien Issoufou Mahamadou.

En rappel, le Conseil de l’Entente a été créé depuis 1959 pour la promotion de la paix et du développement dans les 5 Etats membres.

Le comité des experts a été mis en place depuis 2012 pour redynamiser l’organisme sous-régional. FIN

Chrystelle MENSAH

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence