FLASH INFO


 



  Nos partenaires
 

0 | 4 | 8 | 12

0 | 4 | 8 | 12

10 ans du CONAPP : Les activités dévoilées mardi à Lomé

mercredi 20 septembre 2017 à 23:03

Les activités marquant la célébration des dix ans du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) du Togo ont été officiellement lancées mardi à Lomé par Guy Madjé Lorenzo, ministre de la communication, de la culture et de la formation civique, en présence de Jean-Paul Agboh Ahouélété (président du COAPP), a constaté une journaliste de l’Agence Savoir News.

Plusieurs patrons de presse, et d’associations de presse, ainsi que des partenaires du Conapp étaient présents à la conférence de lancement de cette célébration dont les activités vont s’étendre sur le reste de l’année. La rencontre a notamment permis aux premiers responsables du Conseil, de présenter un mémorandum sur l’état de la presse togolaise.

Créé le 27 décembre 2007, le Conseil national des patrons de presse est issu de la fusion de quatre associations de presse : l’Union des Radios et Télévisions Libres (URATEL), l’Organisation des Editeurs de la Presse Indépendante (OEPI), l’Association Togolaise des Patrons de Presse (ATOPAP) et le Conseil Togolais des Editeurs de Presse Privée (CTEP). Elle a pour vocation de réunir l’ensemble des dirigeants d’organes et d’entreprises de presse sur toute l’étendue du territoire. Mais de 2007 à ce jour, plusieurs associations ont fait leur apparition.

Selon Jean-Paul Agboh Ahouélété (Président du Conapp), dix ans après, il s’agit de faire le bilan du parcours du Conapp et de tracer des pistes de réflexion pour plus de professionnalisme et le développement d’un environnement réglementaire et économiquement favorable. "Ce bilan a été présenté sous forme d’un mémorandum qui dresse l’état des lieux de la presse togolaise, sans concession et qui fait surtout des propositions pour une presse togolaise plus professionnelle et viable". "Nos regrets, c’est que dix ans après, on se retrouve avec plusieurs organisations de presse, mais nous travaillons à ce qu’on se retrouve à court ou moyen terme, dans une seule organisation patronale. Car c’est à ce seul prix que le défi de la professionnalisation sera gagné".

Pour le ministre, ce mémorandum est un travail de fond qui vient à point nommé pour les travaux du projet de relecture du code de la presse. Il a exhorté les patrons de presse à "insister sur le professionnalisme, faire de la presse un outil démocratique" et "utiliser les Technologies de l’information et de la communication pour magnifier leur travail".

"Si vous avez fait dix ans, c’est parce qu’il y a un fondement, une volonté de faire de la presse un outil démocratique. En ce jour, je vous exhorte plus que jamais, au moment où notre pays traverse des moments quelque peu difficiles, à jouer le rôle de conscientisation et à garder en permanence le triptyque professionnalisme-éthique/déontologie-objectivité en face de vous…".

Notons que plusieurs activités sont prévues dont un +Week-end de la presse+ qui va réunir les membres du Conseil pour réfléchir sur des questions liées à la confraternité. Des signatures de conventions sont également prévues avec l’Université de Lomé et des opérateurs économiques. Le clou des dix ans sera en décembre, avec les traditionnelles journées portes ouvertes et la soirée apothéose pendant laquelle les journalistes en herbe seront primés. Un film documentaire sur l’histoire de la presse privée togolaise est également prévu.

Notons qu’avec ses quatre-vingt-douze membres, l’association demeure aujourd’hui, la principale organisation et la plus représentative des dirigeants et responsables de médias privés au Togo, qu’ils soient issus de la presse écrite, en ligne ou de l’audiovisuel. FIN

Ambroisine MEMEDE

www.savoirnews.net, l’info en continu 24H/24

Share |
 



Accueil | Plan du site |   RSS   2.0 | Nous contacter
© Copyright SavoirNews 2015. Tous droits réservés.      Powered By Epresence